Conseils utiles

Gynécologue: comment traiter le muguet?

C’est une mauvaise habitude pour beaucoup de se cacher la tête dans le sable et de saluer la maladie, dans l’espoir de la faire disparaître toute seule. Malheureusement, le "muguet" ne s'en va pas tout seul! Les tentatives faites pour lutter contre le "muguet" en utilisant des procédures d'hygiène fréquentes, le lavage et la douche ne procurent qu'un soulagement temporaire et un masque des symptômes. Cependant, cela n’indique nullement que la maladie a passé, car la principale cause de la maladie n’est pas éliminée - le champignon Cand> traitement du "muguet" lors du premier épisode de la maladie, ainsi que lors d'exacerbations rares.

Étapes du traitement du muguet chez les femmes

  • 1 diagnostic correct
  • 2 Le choix de l'agent thérapeutique optimal pouvant assurer l'élimination complète des champignons du genre Candida, non seulement de la muqueuse génitale, mais également à d'autres endroits de leur habitat éventuel dans le corps
  • 3 Confirmation en laboratoire de la destruction de l'agent pathogène et de son absence après traitement
  • 4 Respect des mesures visant à empêcher la réapparition de la maladie et à maintenir un équilibre normal de la microflore féminine intime

1. Remèdes populaires

"Le muguet" est connu depuis l'Antiquité. Même alors, cela a causé pas mal de problèmes au beau sexe. Depuis ce temps, des femmes malheureuses ont essayé de lutter contre la maladie. Certaines recettes de la médecine "traditionnelle" nous sont parvenues. Certaines d'entre elles se retrouvent dans les forums de femmes consacrés à la discussion du problème et au traitement du «muguet» à la maison: décoction d'écorce de chêne, fleurs de camomille, calendula, ail ou autres plantes, utilisation d'une solution de bicarbonate de soude, administration intravaginale de tampons avec du yogourt et plusieurs autres. Le traitement du «muguet» avec des remèdes populaires consiste à modifier le pH de l'environnement vaginal et à créer des conditions défavorables à la croissance et à la reproduction des cellules fongiques. Outre les inconvénients liés à leur préparation et à leur utilisation, les remèdes populaires pour le «muguet» ne montrent généralement qu’une activité au moment de l’utilisation directe dans le traitement de la muqueuse de l’appareil génital. Ils ne fixent ni ne tiennent à la surface du vagin et n'ont donc pas d'effet prolongé. Entre autres choses, la médecine traditionnelle agit exclusivement dans les couches les plus superficielles de la muqueuse vaginale, tandis que le champignon responsable du «muguet» peut se multiplier non seulement à sa surface, mais aussi dans les couches plus profondes, ainsi que dans les autres réservoirs naturels - muqueuses de la bouche ou des intestins. Par conséquent, la médecine traditionnelle à base de «muguet» préparée par les femmes à la maison ne peut que soulager temporairement la maladie, réduire la gravité des symptômes, mais ne permet pas d'éliminer la cause de la maladie et, par conséquent, résoudre le problème. En passant, vous ne devriez pas essayer toutes les recettes de la médecine traditionnelle sur vous-même, car bon nombre d'entre elles ne disposent d'aucune base factuelle pouvant confirmer leur efficacité. Pas besoin de prendre des risques et d'expérimenter. Il est plus raisonnable, dès les premiers symptômes de la maladie, de consulter immédiatement un médecin et de faire appel à une aide médicale qualifiée!

2. MÉDICAMENTS

Lorsque le diagnostic de muguet est établi et confirmé, les spécialistes utilisent un groupe spécial de médicaments appelés antifongiques. La définition même elle-même parle du profil de leur action - ils ont des propriétés antifongiques: ils inhibent la croissance, la division, la reproduction et provoquent la mort des cellules fongiques, y compris champignons du genre Candida, qui sont les agents responsables du "muguet". Les substances actives de ces médicaments sont des molécules développées et synthétisées grâce aux réalisations de la science, de la médecine et des produits pharmaceutiques. Tous ont fait l'objet d'essais cliniques et ont prouvé leur activité antifongique en laboratoire. Ils ont également confirmé l'efficacité et la sécurité des études chez l'animal et chez l'homme. La variété des médicaments antifongiques "à partir du muguet" diffère entre eux par la substance active, l'étendue du spectre de l'action antifongique, la force de l'activité antifongique et la forme de la libération. Nombre d'entre eux sont inclus dans les directives cliniques, les protocoles et les normes de soins médicaux, nationaux et internationaux.

Ce sont eux qui sont guidés par des médecins, prescrivant un traitement. Dans certains cas, le spécialiste peut prescrire une préparation combinée dans laquelle, en plus du composant antifongique, d'autres molécules sont également présentes. En règle générale, ces médicaments sont recommandés pour les pathologies mixtes causées par la flore bactérienne-fongique.

Selon le mode d’application utilisé par les femmes, les antifongiques issus du «muguet» sont divisés en deux grands groupes:
1) appliqué localement (préparations locales) - sont administrés par voie vaginale,
2) utilisé par voie orale (médicaments systémiques) - pris par voie orale.

Chaque groupe de médicaments a ses propres caractéristiques, qui seront discutées ci-dessous. La principale chose à retenir, quel que soit le médicament prescrit par un médecin, il ne devrait être acheté que dans une pharmacie. Cela garantit sa qualité, et donc le succès du traitement.

3. Médicaments d'action locale

La forme traditionnelle de libération de nombreux médicaments gynécologiques sont les suppositoires vaginaux. "Grive" dans ce cas ne fait pas exception. Dans le traitement de la candidose vaginale, l'utilisation de médicaments administrés à l'intérieur du vagin est également assez courante - comprimés, crèmes, ovules ou suppositoires vaginaux provenant du «muguet». Leurs avantages sont les suivants: l'action est purement à la place du problème, un faible niveau d'effets secondaires systémiques sur le corps et des résultats thérapeutiques relativement bons. Cependant, dans le processus de fusion sous l'influence de la température du corps humain, les produits vaginaux peuvent ne pas fournir une distribution uniforme de la substance active sur toute la surface de la muqueuse. Cela crée des conditions propices à la préservation des réservoirs d'infection, prédisposant à la rechute de la maladie.

En outre, les médicaments locaux, agissant localement, agissent uniquement à la surface de la muqueuse et ne sont pas en mesure de lutter contre le champignon qui vit non seulement à la surface de la muqueuse vaginale, mais également dans ses couches les plus profondes.

En outre, les produits vaginaux n'éliminent pas les cellules fongiques des organes génitaux externes de la femme, appelés vulve (vestibule du vagin, petites lèvres, périnée et pubis). Et plus encore, ils ne peuvent en aucun cas avoir aucun effet sur les champignons du genre Candidavivant sur les muqueuses de la cavité buccale et des intestins. Les champignons survivants peuvent être l’une des causes possibles d’épisodes répétés de «muguet». 1

C’est pourquoi, lorsqu’on traite souvent le «muguet» avec des médicaments locaux, l’effet de leur utilisation n’est pas persistant et pour obtenir des résultats fiables, il est nécessaire d’utiliser un traitement d'association avec l'utilisation simultanée de 3 médicaments à la fois: suppositoires vaginaux, comprimés oraux et crème antifongique externe. De plus, vous devez être conscient d'un certain nombre d'inconvénients purement techniques possibles associés à l'utilisation d'une action locale.

Comment traiter le muguet?

Grive (candidose vulvo-vaginale) est une infection fongique causée par des champignons microscopiques ressemblant à la levure du genre Candida (Candida albicans se trouve le plus souvent), caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse de l'anneau vulvaire, du vagin, de l'urètre et du périnée dans son ensemble. Ces champignons sont classés comme micro-organismes opportunistes (c’est-à-dire qu’ils font partie de la microflore normale de la bouche, du vagin et du côlon de presque toutes les personnes en bonne santé). Il est donc important pour le développement de cette maladie non seulement la présence de tels champignons, mais également leur reproduction en très grand nombre, et ceci, le plus souvent, se produit avec une diminution de l'immunité.

Les médecins appellent muguet et candidose colpite, mycose vulvo-vaginale, candidose urogénitale et champignon génital, mais l’essence de cette maladie ne change pas, c’est le même processus pathologique.

Malheureusement, le muguet est une maladie très répandue parmi la population féminine. Au moins une fois dans leur vie, plus de 75% des femmes de la planète ont été atteintes de cette maladie et un tiers d'entre elles, qui ont reçu un traitement suffisant, redevient malade (une rechute se produit).

Facteurs contribuant à la propagation du muguet

  • porter des sous-vêtements serrés et synthétiques (par exemple, le fameux "string") - lésions des muqueuses dans les zones de friction, introduction de microflore de l'anus dans le vagin.
  • Utilisation de serviettes hygiéniques quotidiennes.
  • Contacts sexuels non naturels (anal, oral) - il y a violation de la microflore normale du vagin, contribuant au développement du muguet.
  • Le diabète sucré - changements importants du système immunitaire, mictions fréquentes, obésité (généralement associée au diabète sucré), difficultés d'hygiène personnelle, ulcération des muqueuses des voies génito-urinaires - contribue au développement du muguet.
  • Traitement avec des médicaments antibactériens à large spectre - non seulement les microorganismes pathogènes qui ont provoqué la maladie (par exemple, une pneumonie) sont tués, mais également les microorganismes pathogènes de la condition qui habitent notre tube digestif et notre appareil génital: la flore fongique se développe très bien dans la zone vide - il y a un muguet.
  • Grossesse - pendant la grossesse, les défenses immunitaires sont réduites afin que l’œuf du fœtus ne soit pas perçu par le corps comme un corps étranger, de sorte que les femmes enceintes sont plus susceptibles aux infections, y compris la candidose.
  • Utilisation de contraceptifs oraux à forte dose (contenant 30 microgrammes ou plus d'éthinylestradiol), de contraceptifs intra-utérins (spirale), de spermicides, de diaphragme (pour la contraception) - affaiblissant la barrière protectrice locale du vagin.
  • L'utilisation de glucocorticoïdes est un facteur de changement du métabolisme des organes et des tissus, contribuant au développement du muguet.

La candidose vulvovaginale (muguet) n’est pas une infection sexuellement transmissible, bien que les mêmes souches de champignons soient détectées chez des partenaires sexuels. Très probablement, cette pathologie peut être associée à un défaut du système immunitaire à différents niveaux (diminution de l'immunité générale ou locale). Le portage par le candidat n'est pas une maladie, car une personne en bonne santé possède ces micro-organismes pathogènes de manière conditionnelle.

Manifestations de muguet:

  1. Les démangeaisons et les brûlures dans le vagin et dans la région des organes génitaux externes sont aggravées pendant le sommeil, après les procédures à l'eau, après les rapports sexuels, pendant la menstruation.
  2. Leucorrhée - écoulement abondant ou modérément caillouté des voies génitales, du blanc au jaune-gris, sans odeur.
  3. Rapports sexuels douloureux.
  4. Douleurs douloureuses et mictions fréquentes.
  5. Gonflement et rougeur des muqueuses des organes génitaux externes, traces de griffures (macération de la peau et des muqueuses).

Il peut y avoir tout ou partie des signes précités de muguet (la maladie est effacée, sans que le patient se plaint).

Que faut-il pour le diagnostic de muguet (candidose)?

La patiente se plaint de démangeaisons, d'écoulement du fromage au niveau des voies génitales, de miction altérée, de symptômes d'inflammation locale dans la région génitale externe (œdème, rougeur, macération), de tests de laboratoire: microscopie de frottis vaginaux - détection de champignons ressemblant à des levures et de pseudohyphae, pH vaginal 4 -4,5, l'aminotest est négatif (quand un alcali est ajouté aux pertes vaginales - il n'y aura pas d'odeur de poisson rassis), lors du semis des pertes vaginales du milieu nutritif correspondant, les champignons poussent (ici Si vous pouvez évaluer leur espèce, leur quantité, leur sensibilité à un médicament antibactérien particulier). Il existe des méthodes supplémentaires (et coûteuses) pour confirmer le diagnostic de candidose vulvo-vaginale: diagnostics par immunofluorescence ("CandidaSure"), réactions de liaison complémentaires, études immunologiques et méthodes rapides. Ils sont le plus souvent basés sur la réaction antigène-anticorps, c'est-à-dire sur un microorganisme pathogène (antigène), notre système immunitaire développe un système de défense (anticorps): l'anticorps se lie à l'antigène, le neutralisant. Ce complexe (antigène-anticorps) peut être identifié par ces méthodes de diagnostic ou seul l’anticorps est reconnu.

Traitement muguet

Elle est réalisée uniquement sous la supervision d'un spécialiste. L'automédication du muguet se caractérise par le passage de la forme aiguë de colpite à Candida en maladie chronique, avec de fréquentes exacerbations et une guérison difficile.

Etapes du traitement du muguet:

  1. Facteurs prédisposants (antibiothérapie rationnelle, maintien et protection du système immunitaire, hygiène personnelle)
  2. Régime alimentaire (restriction glucidique)
  3. Refus de mauvaises habitudes.
  4. Traitement topique local du muguet (choisir un médicament):
  • Butoconazole, crème à 2% 5 g une fois localement.
  • Kétoconazole, suppositoires 400 mg, 1 suppositoire x 1 fois par jour pendant 3 ou 5 jours.
  • Fluconazole, à l'intérieur de 150 mg une fois (Flucostat).
  • Itraconazole, à l'intérieur de 200 mg x 2 fois par jour pendant 3 jours ou de 200 mg (Irunin) x 10 jours, comprimés insérés profondément dans le vagin.
  • Sertaconazole, 300 mg (1 suppositoire) une fois.
  • Clotrimazole, 100 mg (1 comprimé dans le vagin) pendant 7 jours.
  • Miconazole: 100 mg de suppositoires vaginaux (1 suppositoire) pendant 7 jours la nuit.
  • Nystatine: comprimés vaginaux 100 000 unités (1 suppositoire) par jour x 1 fois, au coucher, pendant 14 jours.
  1. Médicaments contre le muguet chronique:

- antimycotiques systémiques (itraconazole 200 mg par voie orale 2 fois par jour pendant 3 jours ou 150 mg de fluconazole 1 fois par jour pendant 3 jours) et

- thérapie locale avec des médicaments azolés (le plus souvent dans les 14 jours):

  • kétoconazole (nizoral) - Appliquez 400 mg / jour pendant 5 jours,
  • clotrimazole (kanesten) - Appliqué sous forme de comprimés vaginaux, 200-500 mg pendant 6 jours,
  • miconazole - 250 mg, 4 fois par jour, 10-14 jours.
  • bifonazole - 1% de crème, 1 fois par jour la nuit, 2 à 4 semaines,

  • fluconazole - 50-150 mg une fois par jour, de 7 à 14 jours,
  • Itraconazole (Orungal) - 200 mg 1 heure / jour., 7 jours.

Malgré la grande efficacité du traitement local du muguet chez de nombreux patients, une rechute (exacerbation) survient après 1 à 3 mois. Cela est dû à l'utilisation d'antibiotiques modifiant la microflore normale du vagin, au diabète sucré concomitant, à l'utilisation de contraceptifs oraux, à la grossesse (l'augmentation du taux de glycogène dans l'épithélium vaginal est un bon environnement pour la multiplication des champignons), à une augmentation du nombre de patients infectés (plus résistante aux traitements traditionnels). ) espèces de champignons - C. pseudotropicalis, C. glabrata, C. parapsilosis.

Est-il nécessaire de traiter le conjoint du patient pour le muguet?

Le muguet n'est pas une maladie sexuellement transmissible, et le plus souvent, il n'est pas nécessaire de traiter un conjoint. Mais il existe des situations où un homme présente des manifestations cliniques (symptômes de démangeaisons, d'irritation et de grattement sur le pénis, des pertes blanches qui s'intensifient après un rapport sexuel) avec un diagnostic confirmé de candidose chez une femme. Dans ce cas, le schéma thérapeutique pour le muguet est le même que pour une femme. Seul le traitement est effectué non pas avec des médicaments locaux, mais pour une administration orale (Pimafucin, 100 mg x1 comprimés 4 fois par jour pendant 10 jours).

Habituellement, un homme ne présente pas de symptômes de cette maladie, même si la femme est malade et subit un traitement. Si un homme développe un muguet, son corps dans son ensemble doit être examiné afin d'éliminer les infections qui réduisent considérablement la surveillance immunitaire (telles que le VIH (SIDA), les hépatites B et C, la leucémie aiguë).

Que faire pour prévenir la récurrence du muguet

Afin d'éviter une récidive (exacerbation) de la maladie, il est nécessaire d'utiliser:

- antimycosiques systémiques (itraconazole 200 mg par voie orale ou 150 mg de fluconazole le premier jour de la menstruation pendant 6 mois, soit 6 cours),

- traitement avec des médicaments locaux une fois par semaine pendant 6 mois (médicaments utilisés dans les suppositoires à usage vaginal).

Traitement de suivi du muguet

- Dans la forme aiguë du muguet, le contrôle du traitement est effectué 7 jours après la fin du traitement (des frottis et des cultures sont donnés pour la sensibilité de la microflore aux antibiotiques).

- En cas de colpite à candidose chronique, l'évaluation de l'efficacité du traitement est effectuée au cours de 3 cycles menstruels, du 5 au 7e jour du cycle (comment le maculage de l'appareil génital s'arrête-t-il après la menstruation, donne-t-il des frottis et des cultures pour la sensibilité).

Dans des cas particuliers, par exemple le traitement du muguet chez la femme enceinte, des médicaments antifongiques locaux sont utilisés, tels que: Natamycine 100 mg (pimafucine), 1 suppositoire la nuit pendant 3-6 jours (le médicament est approuvé pour les femmes enceintes même au premier trimestre de la grossesse, c’est-à-dire jusqu’à 12 semaines), ou 1 comprimé vaginal de clotrimazole (100 mg) x1 fois par jour pendant la nuit, pendant 7 jours (le médicament est approuvé pour une utilisation chez la femme enceinte seulement à partir de 13 semaines de grossesse).

Si le patient est un enfant, le muguet est traité selon le schéma suivant: 2 mg de fluconazole par kilogramme de poids corporel de l’enfant - la dose complète est prise une fois avec une petite quantité d’eau.

Тем не менее, подробно описывая препараты для лечения кандидоза влагалища (молочницы), режимы их дозирования и курсы лечения- необходимо понимать, что все лечение должен контролировать врач. Après tout, le tableau clinique (symptômes de la maladie), typique du muguet, est également caractéristique de nombreux processus pathologiques du vagin, par exemple: vaginose bactérienne, colpite atrophique (prussique), vaginite bactérienne, cervicite chronique, leucoplasie ou Krauza vulva (vagine), cervicite chlamydienne, annexisite gonorrhée, par conséquent, la question du traitement ne devrait être abordée que dans le cabinet du médecin, sous un contrôle minutieux en laboratoire et clinique de la guérison du patient.

Qu'est-ce que le muguet et d'où vient-il

Le muguet (candidose) est une infection causée par des champignons du genre Candida. Ils interfèrent le plus souvent avec les femmes, en se développant sur la membrane muqueuse du vagin, et les jeunes enfants, quand ils affectent la cavité buccale du fait que les enfants tirent tout dans la bouche.

Mais parfois, la candidose affecte les organes internes, si le système immunitaire ne peut pas résister aux champignons. Cela se produit lors d'une infection par le VIH, après une chimiothérapie, avec des médicaments qui suppriment l'immunité (par exemple, lors d'une greffe d'organe).

Les champignons Candida font partie de la microflore naturelle humaine. Habituellement, ils vivent sur les muqueuses et n'interfèrent pas, car les défenses de l'organisme freinent leur croissance. Mais parfois, ils commencent à se reproduire à grande vitesse.

Cela se produit si vous:

  1. Femme 20-40 ans. Selon les statistiques, la candidose à cet âge est plus fréquente.
  2. Sont enceintes. Les modifications du contexte hormonal et la restructuration du corps modifient également les conditions de vie de la microflore.
  3. Faites l'amour quand il n'y a pas assez de lubrification naturelle ou artificielle: les microtraumatis contribuent à l'apparition du muguet.
  4. Prendre des antibiotiques. Les médicaments antibactériens détruisent non seulement les microbes nuisibles, mais aussi les bénéfiques. Candida prend leur place.
  5. Êtes-vous malade avec le diabète. Une glycémie élevée crée un terrain fertile pour les champignons.
  6. Une personne avec une faible immunité. De plus, les champignons sont activés lors de maladies graves et d'infections virales aiguës par le virus des voies respiratoires.

Le muguet est bien traité avec des antibiotiques antifongiques spéciaux, mais il a la vile propriété de revenir encore et encore, car il est presque impossible d'exterminer complètement tous ces micro-organismes.

Symptômes de muguet

Les signes de la maladie dépendent des organes touchés. Avec une infection commune, une personne a une forte fièvre, des frissons et des tremblements, des nausées, des maux de tête. Une candidose à la bouche provoque une stomatite: il est douloureux de manger et d’avaler, les gencives virent au rouge, des taches rondes et blanches apparaissent sur les muqueuses - foyers de l’infection.

Le muguet chez les femmes se manifeste par des symptômes caractéristiques:

  1. Démangeaisons sévères et inconfort dans la région génitale.
  2. Débit blanc ou jaunâtre abondant. Ils peuvent être denses et ressembler à du fromage cottage.
  3. Douleur pendant les rapports sexuels.
  4. Parfois, brûlure et douleur pendant la miction.
  5. Rougeur et gonflement des organes génitaux externes.

Comment guérir le muguet

Le muguet est traité avec des antibiotiques spéciaux actifs contre les infections fongiques. Le clotrimazole, le fluconazole, la natamycine est pris par voie orale ou en utilisant des suppositoires et des crèmes, combinant parfois ces types de thérapie.

Selon le type de médicament et sa réaction, le traitement dure de quelques jours à deux semaines. Si une infection fongique se reproduit souvent, le médecin vous prescrit un traitement à long terme.

Avec le muguet dans la bouche, le rinçage avec une solution de soude aide: il inhibe la reproduction des champignons.

Est-il possible de traiter le muguet sans une visite chez le médecin

Si vous présentez des symptômes d’une infection générale et une stomatite chez l’enfant, vous devez absolument consulter un médecin.

Les femmes qui connaissent déjà le muguet, qui savent ce qui pourrait causer une exacerbation et qui ont déjà une ordonnance de travail, peuvent commencer le traitement même avant de consulter un médecin. Les résultats de l'analyse de la candidose ne paraissent pas plus tôt qu'une semaine plus tard et les attentes sont insupportables.

Mais si les signes de la maladie vous font douter du diagnostic (la décharge sent mauvais, vous ressentez une douleur dans le bas de l'abdomen, des symptômes inhabituels sont apparus), il est alors préférable d'aller faire un frottis. Candida n'est peut-être pas le seul microbe à avoir provoqué une inflammation.

Si vous n’avez jamais eu le muguet et que vous vous êtes diagnostiqué sur Internet, oubliez-le immédiatement et rendez-vous chez le médecin.

Assurez-vous de consulter un traitement si:

  1. Êtes-vous enceinte ou allaitez-vous?
  2. Le muguet a commencé deux fois au cours des six derniers mois.
  3. Vous ou votre partenaire avez déjà reçu un diagnostic de maladie sexuellement transmissible.
  4. Les symptômes ne disparaissent pas 7 à 10 jours après le début du traitement.

Dans tous ces cas, le médecin doit clarifier le diagnostic et choisir le meilleur traitement.

Le risque de candidose

Malheureusement, de nombreuses raisons contribuent à la manifestation de la maladie:

  • Affaiblissement du système immunitaire.
  • Mauvais régime.
  • Situations stressantes.
  • Le traitement antibiotique, qui détruit les microorganismes nuisibles, réduit en même temps le nombre de bactéries bénéfiques.
  • Violation des processus métaboliques dans le corps.
  • Grossesse (affaiblit les capacités de protection générales du corps).
  • Diabète sucré.

Traitement de la candidose

Afin de soigner la maladie le plus rapidement et le plus efficacement possible, l’utilisation des médicaments est tout à fait insuffisante. Pour oublier les moments récurrents du champignon, vous avez besoin d'une gamme complète de mesures:

  • Tester et réussir un examen complet.
  • Renforcer les capacités de protection de sa propre immunité.
  • Il sera guéri des maladies hormonales (le cas échéant).
  • Refuser les loisirs nuisibles qui exacerbent l'évolution de la maladie.
  • Ne prenez pas d'antibiotiques sans ordonnance d'un médecin.
  • Guérir les maladies sexuellement transmissibles (le cas échéant).

Veuillez noter que même le meilleur remède contre le muguet chez les femmes n’aura pas d’effet important si vous ignorez les recommandations ci-dessus. La pathologie ne disparaîtra que pendant un moment, puis elle reviendra avec une double rechute.

Forme posologique des médicaments utilisés dans le traitement du muguet

La chaîne de pharmacies propose de nombreuses options de médicaments permettant d’éliminer rapidement la candidose vaginale. Ces médicaments sont vendus sous deux formes:

  • Pour une utilisation locale: suppositoires, comprimés vaginaux, crèmes.
  • Pour usage interne: comprimés et gélules.

Pour vaincre complètement une maladie nocive, une thérapie complexe est le meilleur remède contre le muguet. Si vous ne savez pas quelle forme de drogue privilégier, consultez un médecin qui vous recommandera une option plus adaptée à votre cas.

Médicaments en comprimés et capsules

La forme de drogue la plus populaire, en raison de nombreux avantages par rapport aux autres types de drogues.

  • Un résultat thérapeutique suffisamment élevé.
  • Le champignon est tué non seulement dans les foyers de sa localisation, mais également dans le corps dans son ensemble.
  • Les substances contenues dans les comprimés ont des effets néfastes non seulement sur le champignon lui-même, mais également sur son mycélium. En conséquence, le développement et la croissance de la population de candida diminuent.
  • Ils sont rapidement absorbés par l'organisme, ce qui vous permet de varier la dose absorbée.
  • Pour le stade initial de la maladie, une seule dose de comprimé / capsule suffit à éliminer les symptômes désagréables.

Bougies (suppositoires)

Les bougies étant un remède assez efficace contre le muguet, les médecins les recommandent, en particulier dans les cas où les médicaments contre la pilule, pour une raison quelconque, ne conviennent pas.

  • Dans les suppositoires, je présente non seulement des composants antifongiques, mais également d'autres substances thérapeutiques.
  • Certains suppositoires sont utilisés non seulement lorsqu'une femme est diagnostiquée avec une candidose vaginale, ils sont également prescrits pour la prévention de la maladie.
  • Facile à utiliser.
  • Excellent soulager les symptômes de la maladie avec une localisation profonde.

Certes, les suppositoires présentent un certain nombre d'inconvénients:

  • Son effet thérapeutique ne commence qu'après l'ingestion. Ils ne sont pas destinés à un usage externe.
  • Ils sont prescrits comme l'un des composants d'un traitement complexe. Leur utilisation comme traitement principal ne donnera pas les résultats souhaités, leurs capacités thérapeutiques ne sont pas assez fortes pour faire face à une rechute de la maladie.
  • Non utilisé les jours de menstruation.
  • La nécessité de se conformer à un certain régime lors de leur utilisation.

Pommades et crèmes dans la lutte contre le muguet

La candidose vaginale n'est pas seulement traitée avec des pilules et des suppositoires. Des pommades antifongiques peuvent être recommandées pour son traitement, en particulier avec une thérapie complexe. L'objectif principal des comprimés pour le muguet est de nuire au champignon dans le corps, mais les crèmes peuvent aider à soulager les symptômes locaux.

  • Convient à la fois aux femmes et aux hommes.
  • Ils ont un effet thérapeutique élevé: élimine les irritations et les rougeurs, réduit la douleur.
  • Leur faible coût par rapport aux bougies.
  • Différence de simplicité d'application.
  • Ne pas donner de réactions indésirables.

  • Il est interdit d'utiliser en présence de foyers internes de localisation de candida.
  • En règle générale, un seul ingrédient actif est présent dans la composition de la pommade.

Quelle forme de dosage choisir, seul le médecin décide, en fonction des résultats des tests et des examens. En raison du fait que le corps de chaque personne a ses propres caractéristiques, les médicaments pour le muguet sont sélectionnés séparément. Par conséquent, il ne faut pas espérer que si ce médicament en particulier a aidé un ami, il vous aidera.

Médecine traditionnelle et champignon candida

Dans l'arsenal des médecines douces, il existe suffisamment de recettes pour traiter une maladie:

  • Décoctions et infusions d'herbes médicinales à usage interne.
  • Douches.
  • Certains aliments inhibent l'infection.

Pour renforcer l'effet médicinal des médicaments, les médecins recommandent souvent d'autres méthodes de traitement, notamment la douche vaginale, qui aident à combattre le muguet:

  1. Prenez 20 g de romarin et de sauge, 40 g d'écorce de chêne. Collection verser trois litres d'eau et laisser mijoter pendant 30 minutes. Filtrer et utiliser au chaud pour les douches le matin et le soir.
  2. Combinez 2 parties de fleurs de tilleul et 3 parties d'écorce de chêne. Mesurer 2 c. l cette collection et versez 250 ml. eau bouillante. Insister 15-20 minutes. Tendez et utilisez comme indiqué.
  3. Le bicarbonate de soude - un excellent remède pour le muguet, est populaire chez les femmes: 1 cuillère à soupe. l diluer la soude dans 1 litre d’eau tiède jusqu’à dissolution complète et utiliser pour la procédure.

Les douches excessives affectent négativement la microflore vaginale, évitez donc de vous impliquer dans cette méthode.

Nutrition et candidose

La candidose vaginale n'est pas seulement la conséquence de certains troubles pathologiques de la flore corporelle. Une mauvaise nutrition peut contribuer au développement de la maladie. Si la maladie progresse déjà chez une personne, vous devez abandonner l'utilisation de certains produits:

  • Boissons alcoolisées (réduisent l'effet thérapeutique du médicament).
  • Bonbons (créer d'excellentes conditions pour son développement).
  • Levure cuisson.
  • De fromage.

Les produits laitiers, au contraire, sont utiles pour le muguet. Mangez des légumes, des fruits, des herbes, de la cannelle, qui sont ajoutés aux plats cuisinés. Buvez le plus de liquide possible, du thé aux herbes médicinales.

Liste des meilleurs médicaments recommandés pour le traitement du muguet

Le muguet est traité avec des médicaments antifongiques qui ont un large éventail d'effets thérapeutiques. Par conséquent, sans l'approbation d'un médecin, vous ne devriez pas les utiliser de telle sorte que l'effet contraire ne se produise pas au lieu de la guérison attendue.

  • Polygynax. Un outil complet avec des effets antibactériens et antifongiques. Forme posologique - suppositoires. Se distingue par son impact léger et son innocuité. Cependant, il est contre-indiqué pour les femmes enceintes.
  • Diflucan. Médicament antifongique. Formulaire de libération - comprimés à usage interne. Un seul comprimé d'admission et l'état du patient s'améliore. Il n'est pas prescrit pendant la grossesse, la pathologie des reins et du foie.
  • Mycomax Il se présente sous plusieurs formes pharmacologiques: solution, gélules, sirop. Souvent, une seule dose suffit. Non recommandé pour les femmes enceintes et en présence de HB.
  • Pimafucin. Antibiotique antifongique sous forme de suppositoires, de comprimés et de crème. L'effet thérapeutique du médicament est assez élevé et est autorisé pendant la grossesse et l'allaitement.
  • Terzhinan. Un médicament bien connu, est populaire en raison de sa nature combinée. Détruit les microbes et les champignons. Disponible sous forme de comprimés vaginaux.
  • Clotrimazole. Agent antifongique avec de bonnes propriétés curatives. Forme de libération - pommade, comprimés, crème, poudre. Une crème est généralement recommandée pour le traitement de la candidose vaginale. Son utilisation pendant la grossesse, en particulier les premier et troisième trimestres, n’est pas souhaitable. La dernière période de grossesse et HB - le médicament est prescrit avec prudence.
  • Livarop. Suppositoires avec d'excellentes propriétés curatives même avec une candidose chronique. Permis pendant la grossesse (sauf pendant le premier trimestre) et l'allaitement.
  • Intimité Epigen. Médicament antiviral sous la forme d'une solution. Il a un spectre d'influence significatif. Permis pendant la grossesse, HB. Il n'y a absolument aucune contre-indication à son utilisation.
  • Hexicon. Antiseptique et désinfectant absolument sans danger. Par conséquent, il est attribué aux futures mères et aux mères allaitantes. Il a un effet médicinal élevé. Il peut également être utilisé pour prévenir les maladies.
  • Mikosit. Capsules à usage interne ayant un effet antifongique prononcé. Non prescrit pour les enfants de moins de six mois, les femmes enceintes et les mères allaitantes, et ceux qui ont des problèmes rénaux.

Avant de diagnostiquer vous-même votre «muguet» et de vous rendre à la pharmacie pour une cure miracle, consultez votre médecin. La candidose est une maladie insidieuse et dangereuse. Seul un spécialiste sera en mesure de déterminer les caractéristiques de l'évolution de la maladie et de vous recommander le traitement le plus efficace.